MarkLogic est une plate-forme de base de données Enterprise NoSQL opérationnelle et transactionnelle, adoptée par des entreprises du monde entier pour intégrer leurs données les plus sensibles.

Conçue pour intégrer des données issues de silos dans de meilleures conditions, plus vite et à moindre coût, la plate-forme MarkLogic peut vous aider à définir une vision à 360 degrés sur vos données, jusqu'à quatre fois plus vite qu'avec une base de données classique. En outre, vous n'avez pas à sacrifier les fonctions métiers nécessaires au stockage et à la gestion des données stratégiques.

  • Des données faciles à intégrer. – Ingérez les données structurées et non structurées sans traitement, grâce à un modèle de données flexible, à même de s'adapter au caractère changeant des données. En natif, MarkLogic enregistre les triplets JSON, XML, textes, géospatiaux et sémantiques.
  • Des données faciles à récupérer – L'index universel « Réponse à tout » vous permet de réaliser des recherches d'une rapidité extrême au sein de toutes vos données. Nous fournissons également des API et d'autres outils voués à la rapidité du développement et du déploiement d'applications.
  • Une confiance totale – La plate-forme MarkLogic est Enterprise Ready, car elle prend en charge les transactions ACID et offre une évolutivité et une flexibilité exemplaires, auxquelles s'ajoutent un système de sécurité certifié, une haute disponibilité, une reprise rapide après sinistre, ainsi que d'autres fonctions métiers indispensables au bon fonctionnement de votre activité.


Petit retour en arrière

Chronologie 10 600x300

2017

MarkLogic 9 introduit des fonctionnalités de sécurité avancées, confortant la position privilégiée de la plate-forme : tout simplement la base de données NoSQL la plus sécurisée actuellement disponible sur le marché. Les utilisateurs de l'Université MarkLogic ont déjà suivi plus de 14 000 didacticiels en vidéo à la demande, et cumulent près de 7 000 journées de formation. Les volumes sont tels que nous pourrions bien concurrencer à terme les plates-formes de diffusion des plus grands shows télé !

2016

Mike Bowers, expert de l'industrie et architecte de données en chef au sein de l'organisation Latter-Day Saints (LDS), devient le premier de nos clients à avoir participé à 7 éditions de notre conférence annuelle MarkLogic World ! Rassurez-vous, nous l'avons récompensé comme il se doit avec une magnifique corbeille de fruits.

Chronologie 09. 600x300
Chronologie 08 600x300

2015

Au mois de janvier, qui correspond à la clôture de l'exercice fiscal 2014, nous dépassons le seuil des 100 millions de dollars de bénéfices (merci de lire cette phrase à haute voix en imitant au mieux le Docteur Denfer). Et nous lançons également la plate-forme MarkLogic 8, qui prend désormais en charge JSON et JavaScript, ce qui lui offre une simplicité d'utilisation jusqu'alors inédite.

2013

La sortie de MarkLogic 7 signe l'arrivée de fonctionnalités de recherches sémantiques, à savoir la possibilité de stocker des données de graphique sous forme de triplets RDF. Cela permet de mieux définir les relations existant entre les données (mais cela ne sera hélas d'aucune aide pour vos relations avec votre cher/chère et tendre).

Chronologie 07 600x300
06 600x300

2012

MarkLogic accueille son actuel PDG, Gary Bloom, ouvre ses premiers bureaux dans la zone Asie-Pacifique, à Tokyo, et s'impose comme l'un des piliers du site mis en place par BBC Sport à l'occasion des Jeux olympiques de 2012. Autant de figures libres qui nous invitent à nous auto-décerner la note maximale de 10.

2008

MarkLogic 4 réalise deux avancées significatives : obtenir la certification Critères communs (une norme internationale de sécurité informatique), et déployer sur AWS notre tout premier client cloud. Après tout, nous avons toujours eu la tête dans les nuages…

Chronologie 05 600x300
04 600x300

2007

Nous ouvrons nos premiers bureaux européens en plein cœur de Londres, et transférons notre siège social sur son site actuel de San Carlos, en Californie, le long de la Highway 101 qui vous mène au cœur de la Silicon Valley.

2004

MarkLogic se voit accorder ses premiers brevets pour les composants stratégiques de sa base de données. À l'époque, nous avions déjà bien cerné de quoi serait fait l'avenir des données.

03 600x300
02 600x300

2003

Cerisent devient officiellement MarkLogic, sort la version 1 de la première base de données NoSQL et décroche son premier client, le groupe éditorial Elsevier. C'est qu'on travaillait déjà comme des fous à l'époque.

18 mai 2001

Christopher Lindblad crée la société Cerisent. Précisément le même jour qu'un autre décollage qui fera date, en 1969 celui-là. Une certaine navette Apollo 10, lancée par la NASA. Simple coïncidence ? Nous on ne pense pas.

01 600x300
Ce site utilise des cookies.

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies en accord avec la Déclaration de confidentialité MarkLogic.